Structurer son site internet hôtel

Ce n’est un secret pour personne, le voyageur d’aujourd’hui privilégie internet pour préparer son voyage. Selon une étude Opodo – Raffour Interactif plus de trois quart des français (77%) planifient leur séjour sur internet, et 49% réservent ou payent directement tout ou partie de leur séjour sur internet. Avoir son propre site internet hôtel est donc essentiel !

Celui qui ne considère pas cette potentielle clientèle s’expose donc, à terme, à une forte baisse de sa fréquentation si une stratégie relative au web n’est pas mise en place rapidement.

 

Puisqu’il faut bien commencer quelque part, la vitrine de votre établissement doit être bien structurée pour séduire vos prospects, en lui montrant dès sa première visite qu’il est au bon endroit !

 

Ce que doit comporter un site hôtelier performant :

 

  1.     La page d’accueil (ou « home »)

 

Une page d’accueil travaillée est essentielle, car certains prospects arriveront par cette page. Mais pas seulement ! Nous allons découvrir dans les points suivants que certains d’entre eux pourront vous trouver par d’autres biais.

 

En arrivant sur votre home, le visiteur devra trouver les informations les plus importantes concernant votre établissement. Voici quelques éléments à mettre en avant :

  • Quelques (jolies) photos de ce qu’il va trouver chez vous (le bâtiment principal, une belle chambre, la piscine si vous en avez une, …)
  • Les équipements et services principaux dont vous disposez, à adapter en fonction du type d’hébergement (télévision, Wifi gratuit, location de vélo, visites guidées)
  • L’emplacement exact de votre hôtel, gîte ou chambre d’hôte
  • Quelques avis clients sélectionnés
  • Les conditions générales (horaires du check-in et du check-out, moyens de paiement autorisés, politique interne sur l’accueil des animaux, …)
  • Un contact direct pour vous joindre (formulaire de contact et/ou ligne directe et/ou

 

  1.     Une solution de réservation directe

 

Ou si vous ne souhaitez pas souscrire à un prestataire extérieur pour le moment, au minimum un formulaire de réservation.

La solution de réservation directe vous permettra notamment de vous constituer un fichier client personnel, mais également beaucoup d’autres avantages (absence de commission, réduction des no-shows, gain de temps en traitement de vos disponibilités…)

Un appel à l’action (ou CTA pour Call to action) pour la réservation devra être visible en tout temps et sur toutes les pages (bandeau en haut de page, widget sur le côté, …)

 

  1. Vos chambres, villas, chalets…

 

Pensez à ajouter une page pour détailler vos différentes offres en fonction du type d’établissement que vous gérez.

A la différence de votre page d’accueil, vous aurez plus d’espace pour présenter les atouts de chaque hébergement. Vous pouvez donner des noms à vos chambres, ou des catégories qui aideront le futur voyageur à se projeter (chambre familiale, couple, affaire, ou plus simplement chambre single, double, vue mer, rez-de-jardin, …)

C’est également ici que vous pourrez mettre davantage de photos des chambres, mais également vos tarifs en fonction des saisons, à détailler plus ou moins en fonction de la solution de réservation pour laquelle vous aurez opté. Mais ces éléments doivent apparaître dans votre site internet hôtel.

 

  1. Une page « à propos »

 

Même si ce n’est pas au premier abord la partie qui semble la plus importante, raconter l’histoire de votre établissement à travers une page vous concernant est pourtant pertinente ! Le voyageur pourra ainsi ressentir l’atmosphère qui règne dans votre hôtel et ainsi commencer à s’attacher au lieu, qui contribuera en partie à la prise de décision.

Vous pouvez également intégrer dans cette partie une FAQ (Foire aux questions) pour devancer les demandes des clients : concentrez-vous sur les questions les plus fréquentes auxquelles vous devez répondre habituellement.

 

  1. Des pages envies

 

Ces pages vont vous permettre de générer du trafic sur votre site, pour des recherches qui ne concernent pas nécessairement l’hébergement, et qui vous placera comme un expert. Prenons quelques exemples :

  • « Week-end en amoureux Biarritz » : vous pouvez concocter un petit programme type pour un couple qui viendrait passer le week-end, en suggérant une balade ou des visites, une activité de bien-être, un bonne adresse de restaurant… et bien sûr votre hôtel pour couronner le tout.
  • « Séjour sportif Bretagne sud » : partant du même principe, vous pourrez référencer les prestataires d’activités sportives aux alentours de votre établissement, ou indiquer les sentiers de randonnées à proximité.
  • « Voyager en famille dans le Jura » : un peu différent des autres points, cet exemple permet de vous positionner en expert dans un domaine et dans votre zone géographique. Identifiez les activités familiales à proximité, mais aussi les bons-plans gratuits ou encore des liens vers des annonces de baby-sitting !

 

  1. Une page contact

 

Même si vous avez permis par d’autres biais à vos prospects de vous contacter tout au long de votre visite, il est essentiel de disposer d’une page contact, vers laquelle les personnes pourront se diriger directement.

Elle doit contenir au minimum :

  • Un formulaire de contact
  • L’adresse de votre établissement
  • Une carte pour vous situer

Vous pouvez par ailleurs ajouter :

  • Votre numéro de téléphone
  • Un lien vers votre formulaire de réservation
  • Un test de Turing (type Catcha)

   

  1. Une traduction

 

En construisant votre site en français, vous allez forcément toucher une population exclusivement francophone. Or, il y a également un nombre de clients étranger important qui voudrait profiter de votre établissement, facilitez-leur la tâche en vous adressant à eux dans une langue qu’ils comprennent !

Nous vous conseillons de traduire votre site au moins en anglais, mais vous pouvez multiplier cet exercice autant de fois qu’il existe de langues parlées dans le monde (cela représente environ 6000 traductions !!!)

 

Attention, n’utilisez surtout pas de service de traduction automatique, qui pourrait d’une part altérer le sens de votre propos, mais surtout impacter négativement votre référencement ! Votre site internet hôtel en serait donc pénalisé !

 

  1. A penser

 

Enfin, lorsque votre site sera complet, n’oubliez pas d’ajouter ces éléments légaux :

  • Les mentions légales
  • Votre numéro de déclaration CNIL le cas échéant
  • Votre politique en matière de cookies

Lorsque vous serez en pleine construction, ne perdez pas de vue que votre site répond à un objectif précis : convertir votre visiteur en client !

DÉCOUVREZ LES TARIFS

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :