8 clés pour exister efficacement sur internet

Nombreux sont ceux qui pensent qu’internet et la transition digitale des commerces ne pourraient pas leur apporter grand chose au vue de l’activité qu’ils exercent.

Lorsque l’on sait que 55 millions de français sont connectés, il serait dommage de ne pas être visible à leur yeux !

 

Aujourd’hui, chaque indépendant peut se doter d’outils pertinents et en adéquation avec les habitudes des consommateurs. Nous vous détaillons ici les 8 outils pour vous lancer et exister sur le web !

 

Que vous soyez un hôtelier, un restaurateur, ou encore un prestataire de services ou de loisirs, ces pistes vous permettront de trouver de nouveaux clients grâce à une communication efficace.

 

  1.      Avoir son propre site internet

 

Premier palier vers une communication digitale plus large, proposer un site internet à l’image de sa structure est essentiel ! Cela vous permettra non seulement d’informer vos actuels clients sur vos conditions, mais également d’en trouver de nouveaux grâce à un référencement efficace.

 

Découvrez comment structurer votre site d’hôtel

 

Que vous choisissiez de le coder vous-même, de faire appel à une agence de communication ou de souscrire à des offres clés en main, soyez vigilant quant aux contenus que vous allez y mettre.

Votre site devra au minimum renseigner les visiteurs sur :

  • Votre activité (hôtel, restaurant, plongée, coiffure…)
  • Vos horaires et prestations détaillées
  • L’emplacement exact de votre local
  • Un formulaire de contact
  • Du contenu de qualité (voir point 7)

Dans tous les cas, faites aussi attention à ce que votre site soit en « Responsive Design« , c’est-à-dire qu’il soit optimisé pour l’affichage sur mobile et tablette. En plus de satisfaire les 62% d’adultes possédant un smartphone, cela influencera positivement votre référencement, car un site n’intégrant pas cette technologie sera pénalisé dans les résultats de recherche Google.

 

  1.      Proposer une solution de réservation

 

Si l’on fait le tour des services, la plupart devraient proposer une solution de réservation directe. Aujourd’hui, cela représente de nombreux avantages et peut se télescoper à la quasi totalité des domaines.

Le consommateur actuel n’achète plus de la même manière, et chaque prestataire doit être en mesure de le satisfaire. Prendre rendez-vous en ligne chez son coiffeur, son garagiste ou utiliser un logiciel de réservation restaurant est de plus en plus courant. Mais quid des autres activités qui pourraient également le proposer comme une visite guidée, un massage en institut, une sortie en bateau, un cours de chant… ? La liste complète serait trop longue, mais l’idée est bien là !

 

Vos clients pourront ainsi réserver en dehors des horaires d’ouverture, vous serez moins dérangé par le téléphone qui sonne, et vous pourrez même séduire des clients étrangers en personnalisant votre solution dans plusieurs langues !

 

  1.      Constituer son propre fichier client

 

Si vous avez déjà mis en place les deux premiers outils, cette étape ne devrait pas être très compliquée. En effet, pensez à ajouter au moment de la construction de votre site, un formulaire de souscription, ou gardez au minimum les coordonnées que vous aurez collectées par le biais de votre solution de réservation.

Vous pouvez par ailleurs compléter cette base en demandant à vos clients sur place de remplir un petit formulaire dans lequel ils renseigneront leur adresse mail.

 

Cela vous permettra ensuite de communiquer avec eux lors d’un lancement produit, si vous proposez une offre promotionnelle à l’occasion d’un évènement ponctuel (Noël, Saint-Valentin, …) ou encore pour leur souhaiter un joyeux anniversaire !

 

  1.      Gérer ses avis clients

 

Google Maps, Facebook, TripAdvisor, Yelp… les sites de collecte d’avis clients se multiplient et pèsent de plus en plus dans le parcours d’achat des consommateurs. En effet, 73% d’entre-eux consultent les avis de clients lorsqu’il s’agit d’une boutique physique (et 88% dans le cas d’un site e-commerce).

Il faut donc s’en soucier pour ne pas ternir son e-réputation, notamment en prenant le contrôle de son établissement sur les principaux sites d’avis, et en répondant aux remarques. Le client qui prend le temps de laisser un avis, positif comme négatif, se sentira considéré si quelqu’un lui apporte une réponse. Vos futurs clients verront également que vous prenez en compte les remarques, et les points négatifs ont donc moins de poids car l’on peut s’attendre à ce qu’ils aient été corrigés.

Attention, si vous ne mettez pas en place ce que vous vous engagez à faire, cela se verra très rapidement et ternira encore davantage votre réputation, ce qui n’est pas le but !

 

Répondez aux avis de la manière la plus simple et sincère possible. Que votre activité ou votre local présente des points faibles n’est pas si grave, et si vous envisagez de remédier au problème en question, n’hésitez pas à le faire savoir.

Si ce n’est pas prévu, vous pouvez également l’expliquer, mais restez au maximum dans des propos factuels, même si vous vous sentez parfois personnellement impliqué.

 

  1.      Animer sa page Facebook

 

La France compte 32 millions d’utilisateurs sur les réseaux sociaux, dont 20 millions utilisent Facebook quotidiennement. Il est donc fort probable que certains de vos clients en soient adepte, et vous pouvez vous en servir pour interagir avec eux et constituer votre communauté.

Si vous vous engagez dans cette démarche, attention cependant à ne pas laisser votre page inanimée trop longtemps, ce qui pourrait vous desservir !

Proposez du contenu de manière régulière vous permettra de fédérer votre communauté autour des actualités de votre activité (nouveaux produits, arrivée d’un collaborateur, rénovations, …) mais c’est également là que vous pourrez démontrer votre savoir-faire : prenez des photos avant-après si vous gérez un salon de coiffure ou un cabinet d’architecture d’intérieur, mettez en avant vos réalisations si vous êtes peintre, …

 

  1.      Travailler son référencement local

 

La plupart des activités ont un rayonnement local assez fort : salon de coiffure, hôtel ou cours de danse, votre clientèle vous cherchera par localité.

Ainsi, rendez vous visible sur les critères de recherche de vos futurs clients en vous affichant sur les plans.

Pour apparaître sur Google Maps (pour ne citer que lui) commencez par créer une page Google My Business. Lorsqu’un client cherchera par exemple « restaurant Avignon », vous apparaitrez dans les résultats comme ci-dessous :

Site internet restaurant

Vous pourrez également personnaliser toutes les informations utiles aux personnes qui vous recherchent : horaires d’ouverture, adresse, photos… et gérer vos avis clients depuis votre page professionnelle.

 

Pensez par ailleurs à vous inscrire dans les annuaires locaux, qui feront remonter votre structure dans les résultats de recherche (Offices de Tourisme, CCI, blogs locaux, Pages Jaunes, …)

Par contre, fuyez les annuaires de masse qui vous proposent de vous référencer sur beaucoup de sites, car cela aurait l’effet inverse ! Google n’aime pas du tout ce genre de pratique, et vous afficherait dans des pages lointaines pour proposer un contenu pertinent et de qualité dans les premiers résultats.

 

  1.      Proposer du contenu de qualité

 

Le contenu est considéré comme « de qualité » en rapport avec un mot clé de recherche. Et cela commence à la rédaction des pages de votre site internet. Il pourra ainsi être bien référencé pour la recherche « salon de coiffure pas cher Amiens » mais il ne le sera pas de la même manière pour « coiffeur mariage Amiens ».

C’est donc à vous de déterminer les mots clés les plus pertinents par rapport à votre activité, et de dérouler ce fil sur vos pages de site en suivant le principe de choisir un mot clé par page.

 

Vous pourrez par la suite étayer ce contenu en proposant notamment :

  • Des pages envies : qui font référence à des recherches différentes (par exemple, un hôtelier aura tout intérêt à proposer des pages telles que « séjour familial en Corse » ou « week-end détente à Saint-Malo »)
  • Un blog : sur lequel vous pourrez poster des astuces pour attirer plus de visiteurs sur votre site (« faire un chignon », « repeindre sa salle de bain », « aménager un salon étroit »…) et qui légitimera votre savoir-faire dans votre domaine

N’oublions pas vos clients actuels, à qui il faudra également proposer du contenu sans qu’ils aient à vous rechercher. Vous pouvez donc, fort de votre fichier client, leur envoyer une newsletter reprenant les récents articles de votre blog par exemple. Vous pourrez y joindre une offre spéciale, ou leur demander de vous « liker » sur Facebook, mais attention à la fréquence de vos envois !

 

  1.      Se faire connaitre sur les « marketplace »

 

Booking, Lafourchette, Mondocteur, Jemepropose et bien d’autres sont des « marketplace ». Ils centralisent les offres de professionnels (ou parfois de particuliers) et permettent aux consommateurs de comparer les offres.

 

Si l’on prend l’exemple très connu de Booking, c’est un énorme moteur de recherche de chambres d’hôtel sur lequel l’utilisateur n’a qu’à entrer sa destination, ses dates, et a ainsi accès à des centaines de propositions d’hôtels différents, référencés par le site.

Bien que nous soyons en désaccord quant aux pratiques de nombreux de ces acteurs qui prélèvent des commissions très élevées, se faire référencer sur les marketplace est un canal complémentaire pour élargir sa communication et trouver de nouveaux clients.

 

Néanmoins, il est essentiel d’utiliser cet outil avec précaution, et dans une stratégie globale.

En d’autres termes, pour une communication efficace, ne le dissociez pas des autres points !

 

DÉCOUVREZ LES TARIFS

Laisser un commentaire